Concours : des portraits illustrés à gagner pour Noël !

La fin d’année approche et avec elle la fameuse période des fêtes !! Une occasion idéale pour offrir (ou même s’offrir) un petit portrait illustré, ou de jolies cartes postales, nan ?

Vous êtes de plus en plus nombreux à venir régulièrement ici pour lire mes bêtises et ça me fait chaud au cœur les gars❤. Notre histoire dure depuis maintenant 3 ans et vous êtes plus de 3000 abonnés sur Facebook, alors pour vous remercier, je vous offre la possibilité de gagner des p’tits cadeaux que j’aurais moi même fabriqués avec mes petites mains.

1-lots-publication-sur-blog

Bon, par contre, va falloir être un peu créatif mes p’tits loups.

A vous de me faire marrer un peu !😉

Concours - Portraits illustrés à gagner - Remplir les bulles BD

Concours - Portraits illustrés à gagner - Remplir les bulles BD

Pour plus d’informations, n’hésite pas à te rendre sur la page du concours directement sur Facebook, ou à me demander, j’suis là pour ça baby !

En couple depuis 3 mois VS depuis 3 ans

Dans la vie, y a des caps à passer. Et dans un couple aussi surtout ! Ils sont plus ou moins faciles, plus ou moins rapides à arriver, mais quelque soit le temps que tu as déjà passé aux bras de Namour, il t’en reste encore forcément quelques uns…

Un petit florilège illustré pour ton bonheur !

J’espère que tu te retrouveras dans ces illustrations…

…ou pas !

[Un article réalisé en collaboration avec TOPITO dont vous pouvez retrouver l’intégralité ici !]

illustration-animee-la-timidite-dans-un-couple-marina-gri-bouille-blogueuse-bdillustration-animee-les-nuits-a-deux-marina-gri-bouille-blogueuse-bdillustration-animee-les-repas-en-couple-marina-gri-bouille-blogueuse-bdillustration-animee-les-dimanches-en-couple-marina-gri-bouille-blogueuse-bdillustration-animee-chez-les-beaux-parents-marina-gri-bouille-blogueuse-bd

>>> Voir la suite ici <<<

Cancer du sein

6 bonnes raisons de ne PAS te faire dépister !

Cancer du sein : 6 bonnes raisons de ne PAS te faire dépister ! Oui, bon j'avoue, j'ai fait exprès de choisir un titre provocateur pour que tu lises cet article... Mais bon, ça a marché, regarde tu as cliqué ! Nan, plus sérieusement, cet article ne t'incite pas à ne plus jamais poser ton cul sur la table d'un médecin (quoique?), c'est juste qu'avant de le faire, il y a deux trois petites choses que tu devais savoir...1/C'est pas parce que tu vas te faire dépister que tu vivras plus longtemps qu'une autre, au contraire. C'est pas moi qui le dit, c'est le Docteur Gérard Delépine (Chirurgien orthopédiste et oncologue maintenant à la retraite) : « il y a autant de femmes qui meurent de leur cancer qu'elles soient dépistées ou non dépistées ». Se faire écrabouiller les seins dans une grosse machine, n'y changera rien, tu vivras pas plus longtemps après ça.

La plus grande étude jamais réalisée pour évaluer l’impact du dépistage par mammographie, réalisée au Canada sur 90 000 femmes et publiée en 2014 dans le British Medical Journal, a conclu que les femmes ayant réalisé des mammographies ne vivaient pas plus longtemps que les autres [1].

[1] Twenty five year follow-up for breast cancer incidence and mortality of the Canadian National Breast Screening Study : randomised screening trial2/ La mammographie c'est même carrément dangereux ! Le dépistage par mammographie, c'est pas un examen anodin. En plus d'être un des trucs les moins agréables après la séance gynéco les quatre fers en l'air, il peut s'avérer dangereux, en particulier pour les jeunes femmes et les femmes en pré-ménopause. Et comble du LOL, tu devineras jamais quels sont les risques ? Tu peux choper un cancer en dépistant un éventuel cancer !

Nan mais je déconne pas, y a trente-deux ans déjà, le Dr Henri Pradal, pharmaco-toxicologue, alertait : « Il est facile de démontrer que la radiographie des seins de toute une population féminine particulièrement exposée au cancer provoque davantage de processus cancéreux qu’elle n’en dépiste [2]. » Effarant non ?

La pratique annuelle de deux mammographies sur chaque sein pendant une période de dix ans par exemple, provoque une exposition à 5 rads pour chaque sein. Ce qui veut dire que si une femme commence à subir des mammographies annuelles dès l’âge de 45 ans, à 75 ans elle aura reçu 30 rads.(Pour info : les femmes ayant survécu aux bombardements de Hiroshima ou Nagasaki ont absorbé 35 rads). Évidemment, ce chiffre est proportionnel à l’âge du début des mammographies, ce qui est d'autant plus effrayant, à l’heure où on nous bassine pour les pratiquer de plus en plus tôt !

[2] L’atelier de la mémoire

3/ Le nombre de cancer du sein explose ! Oui, mais la mortalité due à ces cancers, elle, n'augmente pas... Comment t'expliques ça Marisol ? (Ah ben ouais c'est vrai, tu l'expliques pas, t'as pas eu ton diplôme à Harvard ! :-P ). Ben j'm'en vais te le dire moi, c'est pas bien compliqué à comprendre : on déclare « cancéreux » des gens tout simplement en bonne santé, c'est pas plus compliqué que ça. Plus subtilement, on appelle ça du « sur-diagnostic ».

Une étude de 2009, publiée dans le British Medical Journal, démontre que plus de la moitié (52 %) des cancers diagnostiqués par mammographie sont des sur-diagnostics, autrement dit un «cancer» diagnostiqué alors qu’il n’aurait jamais été perçu au cours de la vie du patient, et qu’il n’aurait modifié ni sa qualité de vie, ni sa durée de vie.

Les mammographies de routine ont conduit comme ça plus d'un million de femmes aux Etats-Unis à être traitées inutilement contre un cancer du sein depuis 30 ans[3]. Non mais 1 MILLION ?!?! POUR RIEN !!!

[3] Plus d’un million d’Américaines traitées inutilement d’un cancer du sein | Résultats publiés dans le New England Journal of Medicine (NEJM) du 22 novembre 2012
4/ Il est possible que tu n'aies qu'un « faux-cancer » ou un « gentil-cancer » Toutes les meufs développeront un jour un carcinome du sein in situ ! Bim ! Dans ta gueule ! Eh ouais, dit comme ça, il fait un peu flipper le carcinome, mais en fait, pas de quoi paniquer bibiche... Pour ce qui est du cancer du sein, il est tout à fait normal de développer à un moment ou à un autre de sa vie, un carcinome machin machin, ou « pseudo-cancer ». Bien souvent, il sera éliminé naturellement, sans causer la moindre douleur, le moindre stress, le moindre danger. Ou alors, il va grandir tout doucement dans son coin et t'auras huit fois le temps de crever de ton cancer des poumons avant ! Donc pas de quoi s'inquiéter tu vois... Mais prends garde, si t'as le malheur d'aller te faire dépister au moment où carcici pointe son nez, tu peux être sûr qu'on te sortira «Vous avez le cancer !».5/ Quotas à respecter, primes à la clef Les autorités ont mis en place des quotas de chirurgies, chimio et toute la panoplie. Mais c'est pour ton bien ma Josianne : « La pratique suffisante et régulière d'une équipe pour assurer une prise en charge de qualité a justifié la mise en place des seuils annuels d'activité définis pour la chirurgie des cancers, la radiothérapie et la chimiothérapie. » Mais bien sûr, on lui dira ! C'est ainsi que les établissements médicaux sont contraints de réaliser au moins 30 interventions chirurgicales par an (pour les cancers du sein, les cancers digestifs, urologiques et thoraciques), de traiter au moins 600 patients par an en radiothérapie externe et 80 en chimiothérapie. [4] Nan mais normal quoi ! Bon, et puis on va arrêter de se voiler la face, tu te doutes bien que si les gentils médecins étaient convaincus que le dépistage par mammo était une bonne chose, y aurait pas besoin non plus de leur mettre une carotte devant le nez pour qu'il en fasse la promo. Or, les ROSP (Rémunération sur Objectifs de Santé Publique), offrent 6000 à 8000 euros annuels aux médecins s’ils réussissent, entre autres, à convaincre 80% de leurs consultantes à rentrer dans le programme de dépistage systématique.

Les ROSP (Rémunération sur Objectifs de Santé Publique), offrent 6000 à 8000 euros annuels aux médecins s’ils réussissent, entre autres, à convaincre 80% de leurs consultantes à rentrer dans le programme de dépistage systématique.[5]

[4] Arrêté du 29 mars 2007 fixant les seuils d’activité minimale annuelle applicables à l’activité de soins de traitement du cancer
[5] Ministère de la santé : La rémunération des médecins sur objectifs de santé publique
6/ Évidemment, les conflits d'intérêt Dépister plus pour soigner plus ! Bah ouais, fallait bien que l'affaire rapporte à quelqu'un... Le conflit d’intérêts est juste honteux : le sur-diagnostic et ses victimes profitent directement à l'industrie du médicament. Depuis 2007, au niveau mondial, les médicaments contre le cancer sont au premier rang du chiffre d’affaire par pathologie. [6] Autre exemple pour la route : la fondation Komen (Susan G. Komen Breast Cancer Foundation), une importante fondation américaine de recherche contre le cancer du sein, dédie une grande partie de son budget au dépistage, et donc à l'achat de mammographes. Et ils ont choisi (en toute impunité bien sûr) de les acheter à General Electric. Jusqu'ici tout va bien. Sauf qu'en creusant un peu, on s'aperçoit que l'un des importants contributeur de la fondation Komen est... Je vous le donne en mille : General Electric !
[6] « Conflits d’intérêts et surdiagnostic du cancer du sein » – Bernard Junod (médecin de santé publique et épidémiologiste)
[7] Ben Goldacre – Bad Pharma : le côté sombre de l’industrie pharmaceutique

Alors que faire ?

Déjà, réfléchir… Par toi même. Et te faire ton propre avis quant aux dépistages de masse organisés. (Ça marche aussi pour le cancer de la prostate, les vaccins…). Je ne dis pas ici qu’il faut totalement oublier l’idée d’un dépistage, mais qu’il faut juste arrêter de nous bassiner toute la journée avec ça. Les stars qui s’affichent boobs à l’air dans les magazines, à la TV, les courses à pied en faveur de la recherche, l’opération marketting « Octobre Rose », les pubs…………………………………..

C’EST BON, JE CROIS QU’ON A COMPRIS L’IDÉE LÀ !!

La mammographie est peut-être un bon outil de diagnostic mais pas de dépistage. Et puis, un bon pelotage de miche est tout aussi efficace il paraît donc tu sais ce qu’il te reste à faire ! ;-)

Pour en savoir plus :

Articles / Sites web :

Livres :

  • Rachel Campergue – « No Mammo ? Enquête sur le dépistage du cancer du sein »

Vidéos :

 

Les légendaires anecdotes d’Arthur Lutte #2

Conflit intergénérationnel

arthur-lutte-2-conflit-intergenerationnel-1arthur-lutte-2-conflit-intergenerationnel-2arthur-lutte-2-conflit-intergenerationnel-3arthur-lutte-2-conflit-intergenerationnel-4

Arthur est incompris de tous… même de Môman ! Nan mais « Tinder, en Nouvelle-Zélande », quand même.

Aaaah ces parents, ils nous feront toujours rire à ne pas être à la page !

…Et sinon, est-ce quelqu’un ici pourrait me dire ce que signifie OKLM ?😛

Sandra Lapouasse #3

Incorrection orthographique - 1Marina Gri-Bouille - Sandra Lapouasse - Incorrection orthographique - 2Marina Gri-Bouille - Sandra Lapouasse - Incorrection orthographique - 3Marina Gri-Bouille - Sandra Lapouasse - Incorrection orthographique - 4Marina Gri-Bouille - Sandra Lapouasse - Incorrection orthographique - 5Marina Gri-Bouille - Sandra Lapouasse - Incorrection orthographique - 6Marina Gri-Bouille - Sandra Lapouasse - Incorrection orthographique - 7Marina Gri-Bouille - Sandra Lapouasse - Incorrection orthographique - 8

On a tous déjà envoyé un mail avec une petite faute de frappe sans importance, à la limite un petit « à très bite » au lieu de « à très vite » (bah ouais mais qui a placé le B juste à côté du V sur le clavier aussi ?!)… Oui mais il n’y avait que Sandra Lapouasse pour ne pas faire attention à ce fichu correcteur orthographique qui remplace « Goodies » par « Godes » !!

Évidemment ce genre d’incident n’arrive qu’au boulot, sinon c’est pas drôle…!

Et toi, quels sont les pires mails que tu aies envoyé par erreur ? Alleeeeeeez raconte, a pas peur !!😛

 

Ta vie à 20 ans VS ta vie à 30 ans

Les jours passent et les années aussi… Tes habitudes changent et c’est quand tu fais le point autour d’un verre avec tes copains que le constat est flagrant :

T’AS VIEILLI ma caille !!

Mais ce qui est drôle, c’est que : tout aussi convaincu à 20 ans que rester posé à la maison un samedi soir c’est la mort, tu es aujourd’hui convaincu à 30 que se murger la gueule deux fois dans le weekend, c’est pas forcément indispensable… Bah ouais, des fois ça fait pas de mal de se caler au fond du canap’ sous un plaid pour mater des séries en namoureux ?!

Fais gaffe mon p’tit, la tisane te guette…!

[Un article réalisé en collaboration avec TOPITO dont vous pouvez retrouver l’intégralité ici !]

Différence 20 ans  vs 30 ans - Illustration gueule de bois - Marina Gri BouilleDifférence 20 ans  vs 30 ans - Illustration discussions - Marina Gri BouilleDifférence 20 ans  vs 30 ans - Illustration faire du sport - Marina Gri BouilleDifférence 20 ans  vs 30 ans - Illustration hamburger - Marina Gri Bouille

>>> Lire la suite ici <<<